Le Refuge Municipal de Vierzon

soutenu par l'Association refuge des Amis d'Etienne
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
» Perdu chat noir & blanc à poil long
Mer 22 Juil - 18:13 par Steef04

» ETHANE????
Lun 16 Juin - 18:40 par JCERBOIS

»  Cookies 6 ans
Mar 26 Nov - 19:27 par Platone

» Filou 3 ans border coley
Mar 26 Nov - 19:25 par Platone

» hugo 3 ans x labrador
Mar 26 Nov - 19:22 par Platone

» kayle 1 x dalmatien
Mar 26 Nov - 19:19 par Platone

» Erode 4 ans
Mar 26 Nov - 19:17 par Platone

» chouquette 3 mois
Jeu 7 Nov - 16:57 par Anaisdu18

» Paco épagneul de 1 an
Sam 20 Juil - 23:49 par Platone

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland


Décembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 FIV+/FELV+ (sida du chat)

Aller en bas 
AuteurMessage
Platone
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 477
Date de naissance : 30/12/1983

MessageSujet: FIV+/FELV+ (sida du chat)   Mar 2 Fév - 1:39

FIV+

http://www.abcd-vets.org/news/pdf/080325_abcd_FIV_FR.pdf



FIV : PAS NÉCESSAIREMENT UN ARRÊT DE
MORT
ABCD : « N’euthanasiez jamais un chat
uniquement parce qu’il est FIV positif! »
Gand, le 25 mars – Le Comité consultatif européen sur les maladies félines
(European Advisory Board on Cat Diseases, ABCD) a publié les premières
directives européennes sur la prévention et le traitement du virus de
l’immunodéficience féline (FIV).
L’infection par le FIV comporte une longue phase latente ou “asymptomatique“
qui peut durer des mois ou des années, voire toute la vie. Durant cette phase, le
chat infecté présente relativement peu de signes cliniques (qui peuvent inclure
une gingivo-stomatite chronique, une rhinite chronique, une lymphadénopathie,
une glomérulonéphrite auto-immune et une perte de poids). De nombreux signes
cliniques peuvent ne pas être la conséquence directe du FIV, si bien qu’il est
important de rechercher des infections secondaires chez les chats FIV positifs.
FIV positif ? Pas nécessairement un arrêt de mort
Les résultats positifs de tests à la clinique obtenus sur des chats issus de
population à faible prévalence (par ex. des chats jeunes, habitant exclusivement
en intérieur ou des chats d’élevage) devraient toujours être confirmés par des
analyses de laboratoire.
« Les chats ne devraient jamais être euthanasiés uniquement sur la base d’un
résultat positif au test FIV » souligne Margaret Hosie (Université de Glasgow),
membre de l’ABCD et experte reconnue internationalement en matière de FIV.
« Les chats infectés par le FIV peuvent avoir une espérance de vie correcte si
leurs infections secondaires sont rapidement traitées. »
Les tests FIV chez des chatons doivent être interprétés avec prudence, étant
donné que les jeunes chatons issus de mères infectées par le FIV peuvent
présenter une séropositivité, due aux anticorps maternels. Ces chatons devraient
être de nouveau testés autour de l’âge de 16 semaines. Dans de rares cas, les
anticorps maternels peuvent persister jusqu’à six mois, si bien que les chatons
qui sont toujours positifs à 16 semaines devraient être de nouveau testés deux
mois plus tard.
Prise en charge : contrôler et traiter rapidement
« Les chats infectés par le FIV devraient être soumis à des visites de contrôle au
moins tous les six mois, pour permettre d’instaurer rapidement un traitement en
cas d’apparition de signes cliniques », ajoute le Dr Hosie. Ces contrôles devraient
inclure un suivi de leur poids et des analyses de laboratoire de routine, telles que
l’hématologie et la biochimie.
Les avantages et les risques potentiels de la vaccination systématique des chats
infectés par le FIV devraient être évalués au cas par cas, pour chaque individu.
Par exemple, le risque d’infection est très faible pour les chats âgés vivant à
l’intérieur qui ont précédemment été vaccinés ; de ce fait, il est probablement
recommandé d’éviter les rappels vaccinaux. A l’inverse, la vaccination est
fortement recommandée pour les chats infectés par le FIV qui présentent un
risque élevé d’exposition à d’autres agents pathogènes (par ex. les chats ayant
libre accès à l’extérieur).
Prévalence : jusqu’à 44 % chez les chats malades
Le FIV, présent de façon endémique dans le monde entier, a été isolé pour la
première fois en 1986. On distingue cinq sous-types, les sous-types A et B étant
rencontrés essentiellement en Europe. Sa prévalence est très variable selon les
régions, les estimations allant de 1 à 14 % chez les chats en bonne santé et
jusqu’à 44 % chez les chats malades. L’infection est transmise essentiellement
via la salive, lors de morsure. Le virus ne survit que quelques minutes hors de
son hôte et est sensible à tous les désinfectants, y compris le savon ordinaire.
Pour obtenir de plus amples informations et télécharger le texte intégral des
directives de l’ABCD sur l’immunodéficience féline, veuillez consulter le site
www.abcd-vets.org. Vous y trouverez également des recommandations adaptées
à des cas particuliers tels que les élevages de chats et les chats sous
corticothérapie.
Les directives sur le FIV ont été adoptées lors de la sixième réunion de l’ABCD
qui a eu lieu à Munich (Allemagne) du 24 au 26 octobre 2007. Lors de cette
réunion, le comité s’est également penché sur la rage chez le chat, maladie pour
laquelle des directives sont actuellement en cours de préparation.
Notes aux rédactions
 Le European Advisory Board on Cat Diseases est un comité indépendant constitué de 17
vétérinaires éminents issus de dix pays européens, chacun d’eux étant spécialisé en immunologie,
vaccinologie et/ou en médecine féline. L’ABCD a été créé avec l’objectif d’établir des lignes directrices
pour la prévention et la gestion des principales maladies infectieuses félines en Europe, en s’appuyant
sur les connaissances scientifiques actuelles.
 Veuillez consulter le site www.abcd-vets.org pour des informations plus détaillées sur le comité.
 Des entretiens, des photographies (conférenciers, chats malades, etc.) et le logo de l’ABCD sont
disponibles sur simple demande.
 Le laboratoire de santé animale Merial a participé à la création de l’ABCD européen et apporte un
soutien financier à cette initiative. Merial est une société mondiale de premier plan dont le mot d’ordre
est l’innovation. Merial propose une gamme complète de produits visant à l’amélioration de la santé, du
bien-être et des performances d’une grande variété d’animaux. Pour en savoir plus, veuillez consulter le
site www.merial.com.
Pour de plus amples informations, veuillez contacter :
Karin de Lange DVM, MRCVS – Attachée de presse/Presse vétérinaire ABCD :
Téléphone : + 33 299 07 87 10
Email : karin.delange@abcd-vets.org
Revenir en haut Aller en bas
http://refugedevierzon.forumactif.com
Platone
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 477
Date de naissance : 30/12/1983

MessageSujet: FELV+ (leucose)   Lun 24 Mai - 20:22

Revenir en haut Aller en bas
http://refugedevierzon.forumactif.com
 
FIV+/FELV+ (sida du chat)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Poil de chat et points rouges sur mes lactiques
» le moineau commun et mon chat...
» Cataire ou Herbe à chat
» chat brûlé
» salut le chat...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Refuge Municipal de Vierzon :: Vous cherchez un chat :: Mieux Connaître les Chats-
Sauter vers: